CABANE À SUCRE AU PIED DE COCHON

Il y a quelques semaines, j’ai été luncher un weekend à la cabane à sucre Au Pied de Cochon à St-Benoît de Mirabel et pour être honnête, je ne suis pas trop sûre si j’y retournerais. Don’t get me wrong, ce que j’y ai mangé était délicieux! J’ai gouté à des huitres au foie gras, une soupe aux tomates, un pain brioché avec saucisse, des pâtes au broccoli et au tofu, une tajine de merguez et maquereau, du chou-fleur rôti avec lardons, des cannellonis à l’encre de seiche et ricotta, des rouleaux de carpaccio de boeuf avec foie gras et sauce aux arachides, une tarte aux pommes et à la rhubarbe, une tarte au chocolat aux bleuets, un gâteau à la vanille et à la framboise… Mais c’est justement ça le problème. J’y ai goûté. Je ne l’ai pas dégusté comme j’aime prendre le temps de savourer un plat entre amis. Il y avait tellement trop de plats à essayer que lorsque la serveuse vous énumère tout ce qui se trouve sur le menu et qu’elle vous apporte dès le départ des plats pour emporter, ça crée automatiquement une déception puisqu’on sait qu’avec de si grosses quantités, on ne peut se permettre que de prendre une ou deux bouchées de chaque plat et mettre directement le reste de sa portion dans son plat pour emporter.

Bon, je me suis dis malgré tout en goûtant à chacun de mes plats qu’avec tout ce qu’on mange là-bas et tout ce qu’on ramène, on en a pour notre argent. J’en ai quand même eu pour 2 autres repas chez moi. Malheureusement, une fois réchauffés, ils ne sont pas aussi bons, mais bon, vous me direz c’est normal. Sauf que réchauffer la pizza d’la veille, ça ne me dérange pas, je prends autant de plaisir à la manger. Mais réchauffer un plat de tajine de merguez et de maquereau… c’est du gaspillage pour moi car je ne prend pas grand plaisir à le manger ailleurs qu’au resto.

L’autre problème, c’est le temps. Comme il y a plusieurs services à des heures spécifiques pour accomoder chaque groupe, notre temps est limité. Et moi, quand je vais au resto avec mes amis, une des pires choses qu’on peut me faire c’est de me dire que je dois quitter avant une certaine heure. Prendre mon temps au resto fait partie du plaisir pour moi… prendre le temps de bien déguster mon plat, prendre des pauses entre chaque service, placoter, rire, bref, s’amuser. Et ça, je n’ai pas du tout eu la chance de le faire à la cabane. Mais bon, y’a toujours le resto à Montréal pour ça…

cabane-a-sucre-au-pied-de-cochon-1cabane-a-sucre-au-pied-de-cochon-2cabane-a-sucre-au-pied-de-cochon-3cabane-a-sucre-au-pied-de-cochon-4cabane-a-sucre-au-pied-de-cochon-5cabane-a-sucre-au-pied-de-cochon-6cabane-a-sucre-au-pied-de-cochon-7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s